[../pages/sunset_index.html]
[mailto:chv@christophe-vivant.net]
[../foire_aux_questions/foire_aux_questions.html]
[../pages/sunset_index.html]
[../prado_del_este/prado_del_este.html]
[../le_mas_reynes/le_mas_reynes.html]
[../mains/mains.html]
[../nus_en_pierre/nus_en_pierre.html]
[../nus_en_bois/nus_en_bois.html]
[../figures/figures.html]
[../animaux/animaux.html]
[../objets/objets.html]
[../prado_del_este/prado_del_este.html]
[../le_mas_reynes/le_mas_reynes.html]
[../en_pleine_air/en_pleine_air.html]
[../pas_a_pas_caoba/pas_a_pas_caoba.html]
[../le_mas_reynes/le_mas_reynes.html]
[../prado_del_este/prado_del_este.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Christophe Vivant             Sculpteur

Là, les locaux m’ont permis d’être mieux structuré. Avoir un atelier et pouvoir l’aménager après une longue année à ciel ouvert et sans murs peut devenir important pour le sculpteur; on peut y créer une ambiance, une atmosphère…l’approche est différente.

Los Anaucos
En 1991 une tentative de coup d'état éclate au Venezuela. Le propriétaire de la maison décide de réinvestir les lieux, nous obligeant à déménager. A 30 kms de Caracas se trouvait "Los Anaucos" notre seconde maison située sur une colline couvertes de bananiers et de caféiers. J'avais sous les manguiers, à l'écart de la Finca, une petite maison qui fut mon atelier  le reste de notre séjour au Venezuela.