[../pages/sunset_index.html]
[mailto:chv@christophe-vivant.net]
[../foire_aux_questions/foire_aux_questions.html]
[../pages/sunset_index.html]
[../los_anaucos/los_anaucos.html]
[../le_mas_reynes/le_mas_reynes.html]
[../mains/mains.html]
[../nus_en_pierre/nus_en_pierre.html]
[../nus_en_bois/nus_en_bois.html]
[../figures/figures.html]
[../animaux/animaux.html]
[../objets/objets.html]
[../los_anaucos/los_anaucos.html]
[../le_mas_reynes/le_mas_reynes.html]
[../en_pleine_air/en_pleine_air.html]
[../pas_a_pas_caoba/pas_a_pas_caoba.html]
[../los_anaucos/los_anaucos.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Christophe Vivant         Sculpteur

Prado Del  Este, est un quartier qui se trouve aux abords de Caracas. Notre maison était située sur le flanc d’une colline. L’atelier, installé sous une terrasse dans le jardin, offrait un environnement idéal pour la sculpture. Un immense phénix (palmier) me tenait compagnie et m’ombrageait de ses grandes palmes. L’absence de murs me donnait une sensation de liberté qui, associée à la musique classique, m’ouvraient les portes de ce que je pense être l’inspiration. Mais cela ne suffit pas pour réaliser une sculpture et les contractures , les heures de martelage,  m’ont bien souvent remit les  pieds sur terre….

Prado Del Este